Syllabus


Télécharger


Chants


Gaudeamus

Gaudeamus igitur juvenes dum sumus (bis)
Post jucundam juventutem,
Post molestam senectutem,
Nos habebit humus. (bis)

Ubi sunt qui ante nos in mundo fuere ?
Vadite ad superos,
Transite ad inferos,
Ubi jam fuere.

Vita nostra brevis est, et brevi finietur.
Venit mors velociter,
Rapit nos atrociter,
Nemini parcetur.

Vivat academia ! Vivant professores !
Vivat membrum quodlibet !
Vivant membra quaelibet !
Semper sint in flore !

Vivant omnes virgines, faciles, formosae !
Vivant et mulieres,
Tenerae, amabiles,
Bonae, laboriosae.

Vivat et res publica et qui illam regit !
Vivat nostra civitas,
Maecenatum caritas,
Quae nos hic protegit.

Pereat tristitia, pereant osores !
Pereat diabolus,
Quivis antiburschius
Atque irrisores !


Valeureux liégeois

Refrain :
Valeureux Liégeois,
Fidèle à ma voix,
Vole à la victoire.
Et la liberté,
De notre cité,
Te couvrira de gloire.

César vainqueur de l'univers
Te décerna le titre de brave;
Des Romains tu brisas les fers,
Jamais tu ne vécus esclave.

Célébrons par nos accords
Les droits sacrés d'une si belle cause;
Et rions des vains efforts
Que l'ennemi nous oppose.

Que peut craindre notre ardeur ?
Sous Chestret nous portons les armes;
À côté de ce vainqueur
Le péril a des charmes.

Tendres époux, jeunes amants
Pour quelques jours, quittez vos belles;
Reparaissez triomphants
Vous serez plus digne d'elles.

Mesdames, ce n'est que pour vous
Qu'on brigue de porter des chaînes;
Écrasons nos tyrans jaloux
Et soyez nos souveraines.


Chant des wallons

Que jusque tout au bord
L'on remplisse nos verres,
Qu'on les remplisse encore
De la même manière,
Car nous sommes les plus forts
Buveurs de blonde bière,

Refrain :
Car nous restons,
De gais Wallons,
Dignes de nos aïeux,
Car nous sommes comme eux,
Disciples de Bacchus
Et du roi Gambrinus.

Nous ne craignons pas ceux
Qui dans la nuit nous guettent :
Les Flamands et les gueux
À la taille d'athlètes,
Ni même que les cieux
Nous tombent sur la tête,

Nous assistons aux cours
Parfois avec courage,
Nous bloquons certains jours
Sans trop de surmenage,
Mais nous buvons toujours
Avec la même rage,

Quand nous ferm'rons l'œil
Au soir de la bataille,
Pour fêter notre deuil
Qu'on fasse une guindaille,
Et pour notre cercueil
Qu'on prenne une futaille,

Et quand nous paraîtrons
Devant le grand saint Pierre,
Sans crainte nous lui dirons :
"Autrefois sur la terre,
Grand saint, nous n'aimions qu'Dieu
Les femmes et la bière !",

Et quand nous serons pleins
Nous irons jusqu'en Flandre,
Armés de gros gourdins
Pour faire un bel esclandre,
Et montrer aux Flamins
Comment c'qu'on sait les prendre !


Brabançonne

Ô Belgique, Ô Mère chérie,
À toi nos cœurs, à toi nos bras;
À toi notre sang, mère patrie,
Nous le jurons tous, tu vivras.
Tu vivras toujours grande et belle,
Et ton invincible unité,
Aura pour devise immortelle :
"Le Roi, la loi, la liberté."
Aura pour devise immortelle :
"Le Roi, la loi, la liberté."